Accueil / Livres / Sciences sociales / Sociologie / La jeunesse marocaine au cœur du développement N°: B26569
Grossir cette image

La jeunesse marocaine au cœur du développement

Type:
Auteur: Hicham ABDEDINE
ISBN: 978-3-8416-6140-1
Etat original : Le Maroc
Langue originale : Français
Date de publication: 2015
Diffuseur:
Ajouter ce livre à mes favoris
Ce livre est ajouté à mes favoris
Vos favoris ont 0 livres.
Les Etats et territoires où l'on peut vendre les copyrights :
Le Canada , L'Egypte , Le Maroc , L'Algérie , La Tunisie , La Libye , La Gambie , Le Sénégal , La Mauritanie , Le Mali , Le Burkina Faso , Le Niger , Le Togo , Le Bénin , Le Ghana , Le Nigeria , Le Tchad , L'Afrique centrale , Le Cameroun , Le Cap-Vert , Le Gabon , Le Rwanda , L'Ethiopie , La Somalie , La Djibouti , Le Kenya , L'Ouganda , Le Burundi , Le Mozambique , La Zambie , Le Madagascar , Le Zimbabwe , Le Malawi , Le Botswana , Les Comores , L'Erythrée , La Belgique , La France , Le Luxembourg , La République de Malte , La Suisse , La Turquie , Le Liban , La Syrie , L'Irak , Le Koweït , L'Arabie Saoudite , Le Yémen , L'Oman , La Palestine , Les Emirats Arabes Unis , L'Israël , Le Bahrein , Le Qatar , D'autres pays

Ce travail se veut une contribution à la question de la jeunesse marocaine : C’est une jeunesse qui connait plusieurs problèmes liés au chômage et à la précarité, etc. Dans cette recherche, nous mettons l’accent sur le rôle et les initiatives prises par l’Etat censées répondre et corriger les dysfonctionnements qui touchent les jeunes. Il s’avère que l’Etat ne peut pas seul remédier à cette situation. Dans cette même optique se dessine le rôle indispensable des organisations de la société civile à travers un ancrage de la coopération internationale. Il devient donc primordial d’adopter une approche pluri-acteurs : une approche concertée en vue de répondre à des problèmes communs. Dans cet objectif, le choix a été mis sur la dynamique du Programme Concerté Maroc (PCM), qui opte pour une action fondée sur l’implication des organisations de la société civile franco-marocaines, aux cotés des pouvoirs publics, dans le but de réfléchir ensemble, et réhabiliter la situation de la jeunesse.

Cette recherche a été focalisée sur les projets du PCM dans sa deuxième phase (2006-2010), pour montrer dans quelle mesure l’approche concertée a bénéficié aux jeunes marocains, et les a rendu des acteurs à part entière dans le développement socioéconomique et humain de leur société. Sur la base de l’analyse de quelques projets, il y’a eu certes des résultats appréciables en matière d’implication des jeunes dans le développement humain et social. Néanmoins le PCM en est encore à son début entrain de s’élargir et d’apprendre de ses expériences passées. De ce fait plusieurs recommandations ont été dégagées pour le futur PCM 3, en vue de surmonter les obstacles et garantir la pérennité du programme.

C’est au travers de trois chapitres que nous tenterons d’amener des éléments d’analyse de notre problématique : La jeunesse marocaine de la participation à l’implication dans le développement humain et social. Le premier chapitre portera sur un état des lieux de la situation socio-économique des jeunes, ainsi que leur rôle dans l’histoire du pays. Ensuite dans le second chapitre, nous allons aborder les réformes initiées par l’Etat en matière de jeunesse. Enfin, un troisième et dernier chapitre mettra l’accent sur l’analyse de l’impact des projets du PCM sur les jeunes.

Extrait du texte original:

Ce travail se veut une contribution à la question de la jeunesse marocaine : C’est une jeunesse qui connait plusieurs problèmes liés au chômage et à la précarité, etc. Dans cette recherche, nous mettons l’accent sur le rôle et les initiatives prises par l’Etat censées répondre et corriger les dysfonctionnements qui touchent les jeunes. Il s’avère que l’Etat ne peut pas seul remédier à cette situation. Dans cette même optique se dessine le rôle indispensable des organisations de la société civile à travers un ancrage de la coopération internationale. Il devient donc primordial d’adopter une approche pluri-acteurs : une approche concertée en vue de répondre à des problèmes communs. Dans cet objectif, le choix a été mis sur la dynamique du Programme Concerté Maroc (PCM), qui opte pour une action fondée sur l’implication des organisations de la société civile franco-marocaines, aux cotés des pouvoirs publics, dans le but de réfléchir ensemble, et réhabiliter la situation de la jeunesse.

Cette recherche a été focalisée sur les projets du PCM dans sa deuxième phase (2006-2010), pour montrer dans quelle mesure l’approche concertée a bénéficié aux jeunes marocains, et les a rendu des acteurs à part entière dans le développement socioéconomique et humain de leur société. Sur la base de l’analyse de quelques projets, il y’a eu certes des résultats appréciables en matière d’implication des jeunes dans le développement humain et social. Néanmoins le PCM en est encore à son début entrain de s’élargir et d’apprendre de ses expériences passées. De ce fait plusieurs recommandations ont été dégagées pour le futur PCM 3, en vue de surmonter les obstacles et garantir la pérennité du programme.

C’est au travers de trois chapitres que nous tenterons d’amener des éléments d’analyse de notre problématique : La jeunesse marocaine de la participation à l’implication dans le développement humain et social. Le premier chapitre portera sur un état des lieux de la situation socio-économique des jeunes, ainsi que leur rôle dans l’histoire du pays. Ensuite dans le second chapitre, nous allons aborder les réformes initiées par l’Etat en matière de jeunesse. Enfin, un troisième et dernier chapitre mettra l’accent sur l’analyse de l’impact des projets du PCM sur les jeunes.

......
Autres livres liés:
Identifiez-vous s.v.p

E-mail:

Mot de passe :

Créer un nouveau compte gratuit

Mot de passe oublié?